Île des Ibis, 78110 Le Vésinet +33 1 85 39 10 14

Lerestaurant

LePavillon des Ibis

Jérôme Faillant-Dumas a eu un coup de foudre immédiat pour le Pavillon des Ibis. « J’aime redonner vie aux demeures abandonnées. » confie ce manitou du luxe. À la tête de l’agence L.O.V.E., il développe une approche à 360° pour accompagner les plus prestigieuses marques françaises et internationales. Parmi les cordes de son arc, la décoration est un atout maître. Ce talent le rapproche depuis 25 ans de Guy Martin pour lequel il a subtilement œuvré au Grand Véfour.
C’est d’ailleurs le chef qui l’a présenté à Valérie Darnis. Cette introduction amicale associée au charme des lieux l’a convaincu d’intervenir sur le projet. Particulièrement inspiré par les images qui restituent les grandes heures du Pavillon, il a opté pour une identité graphique et un logo à l’élégance surannée. « Le romantisme de l’étang et des jardins a été une grande source d’inspiration » précise-t-il quand il s’agit d’évoquer le décor. La rotonde est ainsi traitée à la manière d’un jardin d’hiver, avec des panneaux en cannage.

Lasalle

Dans la salle, l’atmosphère gagne en fluidité et chaleur. Un beau parquet de chêne enjolivé de tapis est posé pour renforcer l’idée d’une maison de famille. Dans le même esprit le grand escalier est restauré. Aux murs, le papier peint Pierre Frey joue sur les codes d’une campagne chic. D’ailleurs ici, chaque détail plaide le raffinement. Face au comptoir d’accueil, une mosaïque de plumes en céramique bleue évoque les ibis qui planent sur l’imaginaire de l’île. Les canapés sur-mesure et les fauteuils ont été tapissés à façon en velours bleu nuit ou jaune bronze, parfois des deux couleurs. Cela ajoute une note de joyeuse décontraction. Les plateaux des tables sont fabriqués spécialement en lave émaillée jaune et cerclés de laiton. Les meubles d’appoint et les dessertes, travaillés en chêne avec des placages de raphia et des poignés en laiton, sont eux aussi uniques.

L’éclairage

Enfin, l’éclairage a fait l’objet d’une attention toute particulière. La nuit il métamorphose l’atmosphère des lieux. Diffusée par des appliques et des suspensions, la lumière varie selon plusieurs scénarii qui mettent en valeur les assiettes autant que l’ambiance.
À l’extérieur, la terrasse de 150 couverts attend le printemps pour devenir un lieu vivant avec ses meubles de jardin en rotin et ses grands parasols.